Red Iberoamericana de Investigación en Imaginarios y Representaciones (RIIR)

Inicio » Congresos » Théories et imaginaires de l’imaginaire. Colloque international pour le cinquantenaire du Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI)

Théories et imaginaires de l’imaginaire. Colloque international pour le cinquantenaire du Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI)

Chambéry (USMB) et Grenoble (UGA), 30 novembre-3 décembre 2016

« L’imaginaire n’est pas pur ; il ne fait qu’aller. »

René Char, Les Dentelles de Montmirail (1960)

  1. Présentation de la manifestation :

Contexte et positionnement du projet

Le Centre de recherche sur l’imaginaire de Grenoble (CRI) a été fondé le 2 décembre 1966 par Léon Cellier, Paul Deschamps et Gilbert Durand. Ce colloque, cinquante ans jour pour jour après sa création, vise à examiner les enjeux théoriques et conceptuels contemporains de l’objet interdisciplinaire que constitue l’imaginaire.

On constate aujourd’hui que les sciences et les techniques ont adopté le concept, tant pour combattre un positivisme desséchant, que pour y trouver les sources d’une « philosophie de l’innovation ». Dans le même temps, les sciences humaines et sociales se saisissent de la question et de la pratique du récit pour se refonder. Les bouleversements technologiques, politiques, épistémiques que traversent nos sociétés sont également propices au « retour » de l’imaginaire, au sens académique, comme au sens courant (et il conviendra aussi d’analyser les usages du terme).

Objectifs du projet

Colloque « du cinquantenaire », ces trois journées et demie auront donc pour objectif, d’une part, de resituer les travaux de Gilbert Durand dans la perspective de son époque et d’opérer une synthèse, jusqu’ici inédite, sur la fortune du concept d’« imaginaire » dans les années qui précèdent et qui accompagnent l’affirmation de « l’imagination au pouvoir ». D’autre part, il s’agira de faire un état des lieux de l’actualité des recherches sur l’imaginaire et des perspectives qu’elles ouvrent pour penser le monde de demain.

Le colloque présente la particularité de s’inscrire au niveau international (grâce au très actif réseau CRI2i, dont le CRI grenoblois est cofondateur), tout en étant très fortement ancré au niveau régional et métropolitain. Il est élaboré en collaboration avec le LLSETI de l’université Savoie Mont Blanc, où le CRI a vu le jour, et se déroulera sur les deux sites. Il est aussi le fruit des rencontres entre des chercheurs de disciplines diverses à l’intérieur des universités et des écoles du site, qui ont souhaité interroger les convergences de leurs enjeux et de leurs pratiques de recherche. L’hypothèse d’un « creuset alpin », forgé dans les années 1970 et toujours actif, sera soumise à la réflexion de chercheurs passés par les établissements du site sur plusieurs générations, autour d’ouvrages majeurs publiés par des chercheurs de nos universités.

Structuration du projet

Ce colloque du cinquantenaire a délibérément adopté une forme originale, privilégiant le dialogue sous ses formes les plus diverses (temps de discussion après les conférences, ateliers, réflexions dialoguées, tables rondes, lectures partagées, session de posters, traversée urbaine), pour faire de ces journées d’anniversaire un état des lieux constructif et dynamique.

Más información:

https://50ans-du-cri.sciencesconf.org/

 


Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

Páginas

A %d blogueros les gusta esto: